Centre CLARK : un centre d’artistes pour les artistes

Publié le 16 mai 2019 par Sarah Favier
Los hombres mueren par Hamlet Lavastida, Crédit photo : Hamlet Lavastida

Plusieurs espaces réunis en un lieu 

Le Centre CLARK est un centre pensé et géré par des artistes pour des artistes en vue de diffuser et promouvoir l’art actuel. Il se compose de plusieurs espaces ayant chacun une fonction précise : la galerie, l’atelier CLARK et la librairie. 

La galerie comprend deux salles qui accueillent plus de dix expositions par an entre autres projets spéciaux, soirées de projection et performances. 

L’Atelier CLARK est un atelier d’ébénisterie et de menuiserie mis à disposition des artistes et étudiants en arts visuels, à un prix modique, dans le but de les soutenir, les accompagner et les encourager dans leur création. L’Atelier offre également un service d’accompagnement, de supervision dans le déroulement des projets ou encore de conseil. Il se situe au 5445, avenue de Gaspé, suite 112. 

En réponse au désir de promouvoir le livre d’art et le livre sur l’art, le Centre a également ouvert en 2012 une petite librairie qui est un espace de diffusion pour les publications en art actuel. La Librairie propose une sélection de monographies, de catalogues d’expositions, de livres d’artistes, de revues spécialisées, d’ouvrages théoriques et une sélection de fanzines.
Annuellement, le Centre accueille 2 à 3 artistes en résidence de création dans un atelier destiné à cette fonction. De cette manière, CLARK soutient la recherche en plus de la diffusion et la production.

L’art et les artistes au cœur des préoccupations 

Le Centre vit au travers de ses membres qui par leur implication et leur inventivité contribuent à la vision globale de CLARK. Il prône l’équilibre entre la production, la diffusion, la diversité culturelle, l’échange intergénérationnel, l’équité des sexes, des genres dans le respect des artistes qu’il accompagne. Originellement, en 1988, le Centre CLARK était installé au 1591, rue Clark au centre-ville de Montréal. En 2001, la gentrification du quartier pousse le Centre à se relocaliser et élire domicile au 5455, avenue de Gaspé, dans le quartier du Mile-End à Montréal. Depuis sa fondation, le Centre s’est imposé comme une plateforme incontournable de la création actuelle à Montréal.

Sa mission est de favoriser la diffusion et la production de pratiques émergentes en arts visuels.

Contrairement à une galerie, le Centre CLARK ne représente pas d’artistes. Les expositions ne sont pas axées sur la vente d’œuvres, exception faite de la collecte de fonds annuelle. 

Un laboratoire de recherche singulier et novateur 

La programmation de CLARK s’effectue de deux manières. La première est mis en place par un comité de membres qui sélectionne les candidats suite à un appel de dossiers. La deuxième résulte de collaboration ou d’invitation comme c’est le cas avec les projets croisés Montréal - Habana : Rencontres en art actuel / Encuentros de arte contemporáneo, VIVA ! Art Action ou encore avec MOMENTA - Biennale de l'image. 

Le Centre CLARK a un membership composé de 50 artistes, commissaires et travailleurs culturels qui sont sélectionnés en assemblée générale, suite à la soumission d'une candidature par un membre existant. 

Avec sa mission de démocratisation de l’art actuel, CLARK souhaite diversifier les publics. Dès 2002, un service de médiation culturelle pour les groupes de tout âge est offert. En 2009, 2011 et 2017 des Ateliers portes ouvertes (APO) ont été organisés et plus de 6000 personnes sont venues découvrir les espaces de création des artistes du quartier. CLARK s’adresse aux artistes, aux spécialistes du milieu, mais également aux étudiants, aux familles, en somme à tous les curieux initiés ou non à l’art actuel.

Un rayonnement international 

Au fil des années, le Centre CLARK est devenu partenaire pour différents programmes de résidence du Conseil des arts de Montréal (résidence de commissaire à Brooklyn avec Residency Unlimited) et du Conseil des arts et des lettres du Québec (lieu d’accueil pour les artistes du Sénégal et du Japon). 

Dans les années 2000, CLARK a affirmé son souhait de diffuser sa production artistique au-delà des frontières. Notons des collaborations avec la Galerie Glassbox à Paris en 2001, avec le centre de diffusion De Overslag à Eindhoven, aux Pays-Bas, en 2003, puis avec la Biennale de Pancevo, en Serbie, en 2004. Ces trois projets furent assortis de publications dans la collection « Pétula », créée pour accompagner les échanges internationaux. CLARK a également été responsable de la mise en place et de l’entière coordination de Montréal/Brooklyn (2012-2013), un projet fédérateur réunissant 16 institutions et près de 40 artistes et qui a connu un succès retentissant de Montréal à New York. 

Du 17 mai au 22 juin 2019, le Centre CLARK fait partie d’un nouvel échange international mettant à l’honneur Montréal et La Havane. À cette occasion, la Salle 1 du Centre accueillera le travail d’Hamlet Lavastida, tandis que la Salle 2 sera occupée par le montréalais Luc Paradis.

Depuis une vingtaine d’années, Hamlet Lavastida, artiste cubain, recompose l’histoire des premières années de la révolution cubaine. Il reprend des archives et l’iconographie nationale sous forme d’œuvres réalisées en papier découpé, interrogeant ainsi la situation politique de son pays d’origine. 

Luc Paradis est un artiste montréalais multidisciplinaire qui pratique essentiellement la peinture, la sculpture et le dessin. La notion de mise en scène est très importante pour cet artiste qui considère l’exposition comme un espace, une scène où les objets peuvent interagir entre eux et avec le public. 

À l’occasion de la 10e édition du Rallye des galeries, le Centre CLARK nous fait l’honneur d’accueillir le cocktail de départ, dans le Mile-End, véritable épicentre de la création montréalaise. 

N’hésitez plus et joignez-vous à nous ! Cliquez ici pour infos et inscriptions

Billet par : Sarah Favier