L’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal : Former les grandes voix de demain

Publié le 2 novembre 2018 par Marie-Hélène Busque
Crédit photo : Brent Calis

En vue du Rallye des Arts 2018, l’équipe de la Brigade Arts Affaires de Montréal (BAAM) s’est entretenue avec les institutions qui prendront part à cet évènement.

[Ce texte est un condensé d’une entrevue avec Xavier Roy, directeur marketing à l’Opéra de Montréal]

Depuis quand existe l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal?

L’Atelier lyrique a été fondé en 1984, quatre ans après l’Opéra de Montréal, afin de développer et former la relève en art lyrique au Canada.

Quelle est la mission de l’Atelier lyrique?

L’Atelier lyrique est un programme de perfectionnement pour les jeunes artistes lyriques. Il s’agit d’une sorte de safe space entre la maîtrise et la carrière où les artistes suivent des formations en chant, en interprétation musicale, en langues et en jeu scénique. Les cours sont donnés par des experts locaux et des artistes internationaux invités.

Comment les artistes résident(e)s sont-ils sélectionné(e)s?

L’Atelier lyrique organise des auditions à travers le Canada, dans les villes qui ont des facultés de chant (comme Vancouver, Toronto et Montréal). Les auditions s'adressent aux jeunes artistes dans la vingtaine ayant terminé leur parcours académique, avant qu’ils se lancent comme travailleurs autonomes. Sur environ 130 candidats, dix seront sélectionnés pour la finale nationale : le Gala TALENT de l’Atelier lyrique. Cette année, le Gala se déroulera le 14 novembre prochain. Les donateurs de l’Opéra de Montréal y sont conviés afin de décerner le Prix du Public. Sur ces dix artistes, environ quatre ou cinq seront choisis pour faire partie de l’Atelier lyrique. Bon an mal an, l’Atelier accueille une dizaine d’artistes en résidence dont un(e) pianiste.  Il arrive que l’Atelier ouvre des stages pour metteurs en scène, comme ce fut le cas la saison dernière.  Les stagiaires sont sélectionnés en fonction de leur potentiel de carrière et selon les ressources dont dispose la compagnie pour les aider dans leur développement artistique et professionnel.

À quoi ressemble la formation qu’un(e) artiste reçoit à l’Atelier lyrique?

La formation à l’Atelier lyrique s’étale en moyenne sur deux ans. Outre la formation en chant, interprétation, en langue et en jeu, les artistes suivent également des séminaires en gestion de carrière sur différents sujets : la gestion financière, le branding personnel, les médias sociaux, les relations avec les donateurs, etc. Ils ont des répétitions individuelles et d’ensemble ainsi que des classes de maître. De plus, puisque les bureaux de l’Atelier sont adjacents à ceux de l’Opéra de Montréal, il n’est pas rare que les artistes viennent nous poser des questions.

Qu’est-ce qui distingue la formation de l’Atelier lyrique?

L’Atelier offre un programme sur mesure pour les jeunes artistes qui s’adapte à leurs besoins, selon le cheminement actuel de leur carrière. C’est un programme très riche, dense, qui inculque une grande discipline aux artistes et leur apprend l’autogestion et l’autonomie. C’est en outre le seul programme bilingue au Canada.

Pourriez-vous nous parler du projet CoOpéra? 

CoOpéra existe depuis quinze ans. C’est un programme de lutte contre le décrochage scolaire. On crée un opéra de toute pièce avec des jeunes de 5ème et 6ème année du primaire provenant d’écoles de la CSDM situées dans des milieux difficiles. Étant un art collaboratif, l’opéra est un excellent moyen d’apprendre aux jeunes à travailler en équipe et à développer leur esprit collaboratif. CoOpéra est un projet communautaire parmi tant d’autres. En effet, on connaît surtout l’Opéra de Montréal à travers ses quatre productions annuelles présentées à la Salle Wilfrid-Pelletier, mais l’Opéra a tout un pan d’activités communautaires, comme CoOpéra, qui est encore méconnu. Les artistes de l’Atelier sont souvent amenés à participer à ces projets en donnant des ateliers. Ils agissent souvent comme courroies de transmission afin de les mener à bien.

Peut-on voir les artistes de l’Atelier lyrique en concert?

Absolument! À leur formation s’ajoutent des opportunités de prestations. Les artistes peuvent jouer des petits rôles dans les productions de l’Opéra de Montréal et se produire avec des orchestres partenaires, comme l'Orchestre Métropolitain, l’Orchestre symphonique de l’Agora, l’Orchestre symphonique de Longueuil ou l’Orchestre symphonique de la Vallée du Haut-Saint-Laurent. On peut aussi les voir au Gala de l’Atelier lyrique ou dans le cadre d’activités communautaires comme CoOpéra. Cela leur permet de performer dans des grandes salles, comme des plus petites. Ils sont de vibrants ambassadeurs de l’art lyrique dans la communauté.

Achetez votre billet « Early bird » pour le Rallye ici :

Billet par : Marie-Hélène Busque